Agrandissement de l’aéroport de Drummondville de 2000 pieds.

 

Pourquoi cet agrandissement ? Dans un but uniquement ÉCONOMIQUE, pour favoriser

Les Commerçants, Industriels, Manufacturiers, Tourisme…, lieu géographiquement bien

positionné, à proximité des autoroutes 20 et 55. La ville a omis de mentionner la proximité

géographique avec l’école St-Nicéphore ( 445 élèves en 2016 ) et le Méga-dépotoir, formant

une triangulation dangereuse avec cet aéroport en expansion.

AUX FRAIS DE QUI ? Des CONTRIBUABLES pour 67.43% des coûts au bénéfice des milieux

d’affaires et du profit, par un emprunt bancaire de 8,021,394$ . Subvention de 3,000,000$ par

Transports Canada, représentant 25.22% des coûts totaux annoncés de 11,895,300$ .

Destruction de 2 lieux humides ( 5.5 ha et 1.05 ha ), imposé par décret en 1984 par

Environnement Québec qui aux dires de la ville a des normes de protection très sévères.

1.RETOMBÉES ÉCONOMIQUES POUR LA VILLE ET LES MILIEUX D’AFFAIRES aux frais des

Contribuables. 2. RETOMBÉES TOXIQUES ET DANGEREUSES pour les habitants de la zone

AÉROPORT-DÉPOTOIR-ÉCOLE. 3. DANGERS D’ÉCRASEMENT DÛS au péril aviaire et/ou

problèmes de navigation lors de vols, décollages, atterrissages. 4. POLLUTIONS SONORES

AUGMENTÉES, affectant de façon notable la qualité de vie des Nicéphorois. 5. POLLUTION

DE L’AIR ( CO2 ) ajoutée pour cette même zone.

QUE DES INTÉRETS FINANCIERS au détriment des habitants et habitats très touchés mais

jamais mentionnés dans ce projet, PERTE DE LA QUALITÉ DE VIE pour les Nicéphorois.

Avec le Méga-dépotoir polluant notre sol, notre eau, notre air, s’ajoutent désormais les

POLLUTIONS sonores, gazeuses CO2, les menaces d’écrasement sur St-Nicéphore.

Henriette Yergeau