Une ÉCONOMIE $$$$$$$ basée sur des Armes destructrices, mortelles.

Voici, EN VRAC, les armes qui TUENT et INVALIDENT les soldats qui pressent la gachette. AVIONS DE GUERRE, DRONES, AVIONS FURTIFS, CHARS D’ASSAUT SOPHISTIQUÉS TOUT ÉQUIPÉS, ROBOTS, ARMES CHIMIQUES, BOMBES, OBUS NUCLÉAIRES-FUMIGÈNES-TOXIQUES, OBUSIERS, OGIVES CONIQUES, MISSILES, RAYONS LASER, CANONS À RADIATIONS, GRENADES, ARMES NUCLÉAIRES, SOUS-MARINS NUCLÉAIRES, LANCE ROQUETTES, ARMES MÉTÉOROLOGIQUES, SATELLITES AUTOUR DE LA PLANÈTE, MITRAILLETTES, ROQUETTES, FUSILS D’ASSAUT, MUNITIONS DE TOUT ORDRE…

Le CANADA possède Bras et Équipements pour PARTICIPER ACTIVEMENT AUX GUERRES : AVIONS, BATEAUX, ARMÉE. VÉHICULES MILITAIRES MODERNES, LES PLUS RÉCENTS VÉHICULES BLINDÉS, VÉHICULES DE DÉPANNAGE, DE RECONNAISSANCE ET DE GÉNIE : VÉHICULE BLINDÉ LÉGER           (VBL) 111, LÉOPARD 2A4M, COYOTE, VÉHICULE BLINDÉ LÉGER CHENILLÉ ( VBLC) BV 206, OBUSIER M777… ARMES : FUSIL AUTOMATIQUE 7A2 de 5.56 mm, CARABINE C8A3, FUSIL DE TIREURS D’ÉLITE C3A1 de 7.62 mm, MITRAILLEUSE SEMI-LOURDE C6 de 7.62 mm.

Drummondville, dans le passé, axée sur le Textile, s’est aujourd’hui reconvertie dans l’armement ex.l’usine TEXTILES MONTEREY. PUIS, IL Y A LE GROUPE SOUCY QUI FABRIQUE UN PRODUIT PROTECTEUR DES CHARS D’ASSAUT. QUANT À PYROTEK, IL USINE DES TÊTES D’OGIVES. Probablement que d’autres usines drummondvilloises dont nous ignorons encore la vocation et le fonctionnement participent aussi à l’effort de guerre. Comme nos gouvernants l’affichent, tout est bon pour créer des emplois.

L’industrie de guerre ne s’arrête pas là, elle s’investit dans la recherche et produit déjà des armes destructrices dignes de science-fiction : Le FUSIL LASER, Le RAIL GUN ( canon électrique), Les canons soniques et ultrasoniques, L’ÉTOILE DE LA MORT ( rayon ultra dispendieux et ultra puissant qui atteindrait des cibles dans l’espace.

Finalement, si les pays cessaient d’investir dans les armements, finies les guerres meurtrières. Créer des emplois pour construire et reconstruire ce qu’on a détruit, voilà à quoi devraient s’employer nos directeurs de villes intelligentes. INVESTIR dans la planète, ramener l’eau pure, replanter les graines de vie, refaire de la terre un grand jardin où le minéral, le végétal, l’animal, l’humain respireraient et cohabiteraient dans la paix.

Henriette Yergeau