Le 20 juin, Adresse aux 18 maires de la MRCD re : Le PGMR et le Schéma d’aménagement concernant le Méga-dépotoir Drummondville, dans le secteur St-Nicéphore.

À titre de citoyenne, je m’adresse aux 18 MAIRES de la MRCD concernant l’avenir du dépotoir Waste Management. Comme vous le savez, un premier pas est fait. À compter de Janvier 2019, les ordures de la MRCD seront acheminées à St-Rosaire. Un deuxième pas reste à faire, car le site recevra encore jusqu’en 2020 les ordures pas triées de près de la moitié de la population du Québec.

L’entente tripartite signée en 2012 par Drummondville, la MRCD et WM prendra fin bientôt. La MRCD doit donc se presser de modifier son PGMR et se prononcer sur son schéma d’aménagement, le zonage municipal dépendant exclusivement des Municipalités et MRC. Je rappelle que la Loi québécoise de l’Environnement permet une modification du PGMR à tout moment. L’article 53.9 de cette loi signale qu’une MRC peut interdire l’enfouissement des matières résiduelles provenant de l’extérieur de son territoire. Les 18 maires de la MRCD doivent agir et modifier le PGMR avant qu’une demande d’agrandissement soit déposée par WM.

Je rappelle que les maires ont un devoir de SUBSIDIARITÉ, de PROTECTION de leur territoire : air, sol, eau potable, sources d’eau, ceci confirmé en 2017 par la juge Nicole Tremblay dans un procès en faveur de Ristigouche-Est, à l’encontre du promoteur de schiste voulant mettre en danger leurs sources d’eau potable.

Il est plus que temps pour la MRCD d’apporter des modifications du PGMR et du règlement MRC 721 pour fermer définitivement la porte aux ordures étrangères de près de la moitié de la population du Québec, empêchant le traitement et/ou l’enfouissement des ordures sur notre territoire, à 1 km de notre rivière, en milieu urbain.

Faites votre devoir. Vous le devez à notre population, au nom de la santé publique et de la protection du territoire. Que les villes étrangères se rendent enfin responsables de leurs ordures. Ici, notre cour est plus que pleine. Ce faisant, vous rendriez justice à la volonté populaire qui a voté en 2013 pour la fermeture de ce Méga-dépotoir lequel, même fermé en 2020, présentera encore un danger pour des années à venir. Joignez-vous au maire de Drummondville, que le 8 octobre 2013, le journal l’Express citait : « Alexandre Cusson ne veut plus de déchets d’ailleurs ».

Ce serait un NON-SENS d’envoyer notre faible volume d’ordures triées à St-Rosaire alors qu’on ouvrirait la porte à des millions de tonnes de déchets et matières dangereuses de l’étranger à être traitées et/ou enfouies en milieu urbain, à 1 KM de notre rivière.

Maires de la MRCD, soyez responsables ! Protégez les habitants, habitats et ressources de vos territoires respectifs ! Ayez du respect envers le secteur de St-Nicéphore plus affecté, exploité, contaminé par un trop plein de souillures enfouies depuis trop d’années ! C’est votre devoir de subsidiarité et vous devrez y répondre un jour.   Henriette Yergeau, 7, des Goélands .