Le 7 septembre 2018, réflexion sur la croissance et le recul de la vie.

 

Nicolas Hulot vient, quelques jours à peine, de sonner l’alarme : LA PLANÈTE TERRE BRÛLE, EST EN ÉTUVE, Il faut RALENTIR LA CROISSANCE ÉCONOMIQUE, il faut aller vers LA DÉCROISSANCE économique… On a tôt fait de remplacer Hulot dans le gouvernement de MACRON en France, pour poursuivre la CROISSANCE ÉCONOMIQUE, ÉTOUFFER SON MESSAGE, i.e continuer de détruire la vie humaine, animale, végétale, minérale… par les guerres et les armées, les chasseurs, les pesticides, les «  vidages » des mines, l’extraction des gaz-pétrole, l’empoisonnement des terres, de l’eau et des sols, les DÉBOISEMENTS des forêts, la SURPRODUCTION DE BIENS ET SERVICES et la SURCONSOMMATION, surproductrice d’ordures, la surpopulation humaine, les tueries et bombardements des habitants et animaux des Continents africains, indiens…, la destruction de leurs habitats, les forçant à l’exil, vers des pays étrangers, les déracinant…, faisant naître le MULTICULTURALISME où HÔTES ET EXILÉS sont tous perdants. Terres en étuve, sécheresse, inondations, famine, fontes des glaces, feux de forêts et de villes, tornades, tremblements de terre, glissements de terrains et de boues, dans l’océan Pacifique un ramassis de bouteilles plastiques équivalant à la grandeur de la France, augmentation de dolines, nappe phréatique contaminée, destruction des milieux humides et de la bio – diversité, sédiments dans tous les cours d’eau…

Les LOBBYES sont au pouvoir, au-dessus de tous les gouvernements avec un seul objectif : LE PROFIT. Les Lobbyes et les Gouvernements sont complices de ces tueries et grands déplacements, CAR CHAQUE VILLE de chaque pays fabrique des armes, des bombes, des avions de guerre, signe des accords économiques de libre-échange. Prenez Drummondville, au Québec. Les industries de guerre et d’armement alliées aux industries pétrolières et pesticides ont remplacé l’industrie du coton. Nos industriels fabriquent des armes pour l’Arabie Saoudite qui bombarde ses pays voisins dont le Yémen. La Russie et la Syrie font de même. Ceux qui en réchappent se sauvent sur des vieux rafiots, certains se noient. Les autres arrivent en Europe qui ne veut pas d’eux, les pays se les renvoient ou les oriente vers l’Amérique. Leur exil n’en finit plus. S’ils atteignent une terre d’accueil, on les engagera comme « esclaves », au salaire Minimum pour fabriquer des armes et continuer ce cycle mortel infernal. Vient s’ajouter l’industrie des drogues, dont le CANNABIS pour le profit des amis des gouvernements ou gens d’affaires influents. Le Cannabis, le nouvel Opium du peuple. Partout dans le monde, des gouvernements TUEURS, EXPLOITEURS et ÉCOCIDAIRES liés contre TOUS leurs peuples.

L’alarme de Nicolas Hulot d’il y a quelques jours à peine, sonne déjà de moins en moins, les gouvernements de partout s’empressant d’étouffer son message. Même dans le petit gouvernement municipal de Drummondville, le petit maire Cusson répond à une citoyenne engagée en faveur de l’Environnement (le 4 sept. 2018 ) qui cite l’exemple de Nicolas Hulot…, appelant à la DÉCROISSANCE, «  Nous n’allons pas nous engager dans ce débat… », rabattant le couvert sur cette marmite qui chauffe. Cette CROISSANCE ÉCONOMIQUE s’inspire de la philosophie du PRAGMATISME économique développé au 19 ième siècle, aux ÉTATS-UNIS, qui n’a plus lieu d’être au 21 ième siècle, ce principe étant devenu destructif à l’échelle de la planète entière car la terre est à bout de ressources, a atteint ses limites de développement, ses habitants crèvent de chaleur, de soif, de faim, condamnés à la MALADIE et la MORT à brève échéance.

De tout temps, on cherche à diaboliser les lanceurs d’alerte qui appellent au bon sens ou à la modération. Ou encore on les oublie et /ou transforme leurs messages. Prenez Jésus : il appelait au partage, à la fraternité, à la justice. Ses « disciples » ont déformé ses messages et se sont placés en situation de pouvoir, d’exploitation, de profit au-dessus de ses adhérents en créant une grande secte sous leur total contrôle.

Prenez Gandhi, il a voulu aider son peuple à se soustraire à l’empire anglais en prônant une industrie de simplicité volontaire, indépendante des colonisateurs anglais. Il a dû de battre pour que les Indiens se réapproprient leur production de sel. Il a invité les Indiens à se fabriquer leurs propres vêtements, dans une consommation raisonnable. Les Indiens du 21 ième siècle ne sont pas sortis de leurs conditions misérables.

Prenez Nelson Mandela. Il a été emprisonné car il luttait lui aussi contre le colonialisme et l’esclavage de son peuple, contre l’Apartheid. On le cite encore aujourd’hui, mais plus de 10 ans plus tard, il reste peu de traces de son combat. Les grands propriétaires terriens d’alors ont repris possession des terres sud-africaines. Les Noirs sud-africains sont redevenus leurs dominés, leurs « esclaves ».

Partout dans le monde, les gouvernements ( à tous les niveaux ) au pouvoir travaillent aux côtés des Lobbyistes contre leurs populations. Ils tirent sur tous les messagers qui se pointent, réclamant protection de la terre, de ses ressources, de ses habitants. Ils disent que ces « grandes gueules » veulent faire peur au peuple, que les ordures sont des ressources naturelles acceptables, qu’il faut continuer d’utiliser des pesticides mortels si l’on veut continuer de se nourrir, qu’il faut continuer de fabriquer des armes, des avions de guerre, engager des armées pour tuer les autres ( ces rebelles, ces ennemis car c’est permis de tuer en temps de guerre ), qu’il faut continuer de se promener en petits et gros avions ( pour le plaisir et pour la guerre ) même si ces avions polluent fortement de façon sonore et aux gaz ( kérosène, CO2, Méthane, Plomb ), qu’il faut détruire ce qui reste des milieux humides et de la bio – diversité, qu’il faut couper les arbres matures et les remplacer par des fouets tout neufs sans les nourrir et arroser, qu’il faut tuer les ours, les renards, les chevreuils… qui ne sont que des morceaux de viande…

Ah! Puis tant pis si la terre est en étuve et continue à se réchauffer, on y verra quand on sera tous dans la marmite. C’est ainsi que les petits cerveaux qui nous gouvernent réfléchissent. Ce sont des croyants en la valeur suprême : L’ARGENT, leur DIEU suprême. C’est même écrit sur la piastre américaine : IN GOD, WE TRUST.

Que des ÉCOCIDAIRES, des MEURTRIERS, des FOUS, des IGNARES au POUVOIR qui nous menacent et nous infligent de multiples souffrances.

Henriette Yergeau