LE BUREAU D’ENQUÊTE DU JOURNAL DE MONTRÉAL DU 12 JANV. 2019.

LE BUREAU titre : LA GUERRE, MADE IN QUÉBEC. En 4 pages, il révèle COMMENT des acteurs de notre monde participent à l’ÉCONOMIE de GUERRE, ex.: Drummondville qui accueille à son aéroport l’école de pilotage Select Aviation en action depuis l’été 2017 pour former des pilotes dont certains iront un jour bombarder des pays d’Afrique… Trudeau vient à Drummondville en 2018, les élèves lui font une haie d’honneur. Trudeau déclare que le monde manque de pilotes d’avion… L’école Select Aviation s’équipe de simulateurs de vols pour gros avions…

Des industries drummondvilloises fabriquent aussi des produits de guerre exportés vers les USA, Arabie Saoudite et Émirats Arabes unis qui pillonnent le Yémen et sèment destruction, désolation, morts et famines ( 1 enfant y meurt aux 10 minutes ). Nous savons que les industries Soucy et Pyrotek fabriquent des produits utilisés pour des guerres. Nous soupçonnons d’autres industries oeuvrant pour l’économie de guerre, sans preuves car nos industries déclarent très peu leurs raisons d’être, leurs produits et à quoi ils destinent leurs produits. Il y a lieu de penser que l’invitation à Select Aviation de former des élèves pilotes à notre aéroport fait partie du plan fédéral de Trudeau d’apporter la contribution de Drummondville pour piloter des avions de guerre pour certains élèves pilotes.

Des industries dont Pratt &Whitney rénovent des avions et hélicos exportées aux USA puis vers l’Arabie Saoudite. Beaucoup d’autres entreprises du Québec participent à cette industrie économique de guerres à travers le monde. On nous le cachait. On nous a toujours répété que le Canada était un pays pacifique alors que depuis belle lurette le Canada fait son effort de guerre dans l’ombre, à notre insu, se mêle des politiques étrangères ( cela fait partie des ententes confidentielles des G7-8-20 ). Cela explique que l’on ait remplacé les usines de COTON par des industries d’armement et d’aéronautique dans toutes nos villes du Québec. Cela explique aussi l’invitation de la SDED à l’école de pilotage Select Aviation et l’appui du maire Cusson à Transports Canada ( Garneau et Trudeau ) de maintenir cette école de pilotage ouverte pour former des pilotes de guerre.

Une info en terminant. Saviez-vous que le MAZOUT utilisé par les grands transporteurs aéronautiques ainsi que le FIOUL utilisé par les gros navires et cargos ne sont pas comptabilisés dans les gaz à effets de serre dans l’accord de Paris. Grosse empreinte pour les Gaz à effets de serre.

Et ces gouvernants dans leur folie à la NÉRON se moquent des appels de gens clairvoyants et sensés comme Dominique Champagne et Nicolas Hulot, les qualifiant d’utopistes et d’alarmistes alors qu’il se fait tard, Tic Tac, Tic Tac, De minuit moins une, on en est peut-être à Minuit cinq… Pensons-y. La terre est notre seule maison. Quand elle sera en cendres, nous disparaîtrons comme tant de vies ont déjà disparu : insectes, vers de terre, poissons, mammifères , oiseaux, plus de la moitié des animaux de la planète ont déjà disparu… Un pas de plus, notre tour viendra…

Nos petits pas comptent mais ne suffisent plus. Il faut que les riches de ce monde, banquiers et fortunés grâce aux abris fiscaux mettent ces avoirs au service du bien commun, de la reconstruction de la terre, de la dépollution de ses ressources… Que la terre redevienne un grand jardin nourrissant tout son monde… Ne tuons pas la beauté du monde, ramenons l’Eau potable, l’Air pur, une Terre saine. Retrouvons notre ÂME, car l’Âme est le souffle de vie et quand nous rendons le dernier souffle, c’est La MORT.

Henriette Yergeau, le 15 janvier 2019.