TEXTE 2 : ÉLECTIONS AU QUÉBEC LE 1 octobre 2018, PRÉSENTATION DES CHEFS ET LEURS PROPOSITIONS :

PLQ avec à sa tête le Premier ministre Philippe Couillard, médecin, au pouvoir depuis 4 ans. SANTÉ : Le ministre de la santé Gaétan Barrette a coupé dans les services de santé, désorganisé tout le système, fermé des Centres comme à Drummondville où des gens doivent se rendre à Trois-Rivières pour recevoir certains traitements. Il a consenti des budgets faramineux aux spécialistes médecins et autres médecins qui ont diminué leurs offres de services. Par ailleurs, il a exigé des infirmières, infirmiers et préposés aux bénéficiaires des heures supplémentaires jusqu’à les rendre malades, certains se rendant jusqu’au suicide, d’autres quittant le milieu hospitalier. Il a coupé les soins en CHSLD, comme les bains aux personnes âgées. De plus, il a coupé dans les repas… Les prisonniers sont mieux nourris qu’eux dans nos prisons. Les Centres hospitaliers sont si mal entretenus qu’ils rendent les gens malades. Les nouveaux hôpitaux connaissent même des problèmes de construction dès leur début d’opération ( humidité , champignons ). Beaucoup sont sans médecin.

ÉDUCATION : Les libéraux ont fait disparaître les cours de sexualité des 1997, puis les cours d’histoire ont aussi disparu. Sous Couillard, ils ont installé un cours de religions. Couillard accuse à tort les québécois francophones de racisme et d’islamophobie, alors que ces derniers sont pour l’intégration . Couillard refuse de se prononcer clairement sur le port vestimentaire musulman pour les gens qui exercent dans la fonction publique ( juges, enseignants, policiers, médecins… ). Il tarde à appliquer le rapport de Taylor-Bouchard qui contient des règles minimales pour les immigrants musulmans. Couillard courtise le vote musulman en nous diabolisant faussement comme méchants québécois francophones islamophobes  et se présentant comme leur défenseur.

ÉCONOMIE : Aidé de Sabia à la Caisse de Dépôt et de Placement, sous Couillard, vente d’Industries québécoises aux Étrangers ( RONA, ST-HUBERT…). Subventions importantes à Bombardier, puis DON de la Cséries à Airbus, pertes d’emplois… suite à quoi les dirigeants de Bombardier s’en sont mis plein les poches ( des millions de bonus, notre argent ). Récemment, Couillard envisage encore d’investir dans les grosses éoliennes pour avantager des amis comme Vandal ( ex-directeur d’Hydro Québec ) alors qu’Hydro-Québec paie déjà chaque année des amendes à des promoteurs pour des KW invendus, alors que de pauvres québécois peinent à payer leurs comptes d’Hydro pour se chauffer l’hiver. Salaires minimum à 12$/hre, salariés engagés pour trouver des fraudeurs chez les bas salariés. Selon Couillard, une famille peut se nourrir convenablement avec 75$/sem. si elle est débrouillarde et utilise des petits trucs comme des patates en poudre… Côté exploitation de ressources, Couillard a donné pour des années un MONOPOLE à Gaz toxique METRO ENERGIR qu’il subventionne à même notre argent. Couillard envisage la FRACTURATION sur nos territoires et PLANS d’EAU pour extraire le gaz de Schiste lequel utiliserait des tonnes de millions de notre eau potable et polluerait l’eau potable qui reste en la chargeant de gaz. Aussi, porte grande ouverte aux destructeurs de forêts pour laisser place aux industries, habitations, promoteurs miniers ( Vider la terre de ses métaux simples, rares, précieux, voilà de bons profits pour les riches amis ). Le dieu de Couillard soit béni : le Cannabis arrive. Ses amis vont s’en mettre plein les poches. Pour ne pas que ces derniers perdent une goutte de profit, il interdit aux citoyens de se planter 4 petits plants pour leur consommation personnelle ( dans ce cas et pour une rare fois, il s’oppose à Trudeau ). Ah! Profits et Cannabis se marient bien. Consommer cette drogue permet à l’imagination de rêver et voyager sur place en effaçant pour un instant réalités et contraintes, éloignant tout réflexion. Des jeunes en seront victimes, certains en mourront, les spécialistes de la santé ont essayé de se faire entendre de Trudeau qui ne les a pas écoutés.

LA JUSTICE : L’UPAC avec à sa tête Lafrenière fait du sur-place avec son équipe, bien qu’ayant toutes les preuves , pour entre autres, porter des accusations contre JEAN CHAREST et son grand fonctionnaire BIBAUD. Il y a aussi l’arrêt Jordan qui permet même à des meurtriers de s’en sauver, à cause de délais ( causes reportées et reportées par les avocats favorisant leurs clients ). Des juges libéraux nommés sous Jean Charest ( preuves disparues grâce à l’utilisation de post-it ) à la suggestion d’amis du parti libéral ( FAVA…), une Commission Bastarache commandée par Jean Charest, payée par NOUS, qui n’a rien donné. Un Ministère qui rend la Justice ? On en doute souvent.

LA CAQ avec à sa tête FRANÇOIS LEGAULT : Constituée pour une bonne part de Libéraux qui ont quitté le navire libéral, avec toujours des objectifs de profits, de croissance économique. Legault comme Couillard s’entendent pour continuer d’exploiter les forêts, les Mines, pour fractionner la terre et y extraire le gaz de schiste sans se questionner sur la protection de l’eau potable, sur la protection des sols et des forêts… Comme Couillard, Legault trouve que le salaire minimum à 12$/hre, c’est assez. Il dit vouloir investir en Santé et Éducation, quels gestes posera-t-il ? Ça reste à voir. Legault s’oppose à Couillard re : investir dans d’autres éoliennes ( déjà, on paie des amendes à de riches promoteurs d’éoliennes qui ne servent pas ).Par contre, il envisage un autre grand barrage hydro-électrique, alors que le Québec a un surplus d’électricité et n’arrive pas à vendre ses surplus aux États-Unis qui exploitent leurs hydrocarbures ( schiste, pétrole et charbon ).

QUÉBEC SOLIDAIRE avec MANON MASSÉ ET GABRIEL NADEAU-DUBOIS : Ces 2 représentants s’adressent pour beaucoup aux jeunes Universitaires d’inspiration marxiste, voulant enlever aux riches, remettre aux pauvres, nationaliser les Entreprises. Leurs calculs pour y arriver sont imprécis. Ils prônent l’INCLUSION pour les immigrants, alors que les hôtes québécois prônent plutôt l’INTÉGRATION. Leurs théories sur les genres et les modifications à notre langue laissent dubitatifs et perplexes. Ce parti manque de réalisme, de maturité, de consistance.

Le PARTI QUÉBÉCOIS avec JEAN-FRANÇOIS LISÉE : Au niveau de l’Environnement, le PQ a conscience qu’il faut tourner le dos aux énergies fossiles. Le PQ reconnaît son erreur de 2014 avec à sa tête Pauline Marois d’avoir signé pour exploiter le schiste sur Anticosti, de même qu’avoir investi dans la Cimenterie Port-Daniel. Le PQ d’aujourd`hui est résolument tourné vers les énergies propres. À preuve, l’arrivée au PQ de M. Jacques Tétreault, biologiste, écologiste de longue date qui se présente dans Johnson sous la bannière péquiste. Les propositions du Parti : Se servir des surplus d’Hydro-Québec pour investir dans les Transports, dans l’Agriculture, assister les PME, les commerces de proximités ( Favoriser l’implantation de Serres pour fournir légumes et fruits frais pour nourrir les gens à proximité, éliminant ainsi des Gaz à effets de serre en faisant inutilement voyager les produits sur de longues distances ). Le PQ veut aider financièrement les jeunes de familles à faibles revenus à accéder au CEGEP et à L’UNIVERSITÉ. Bien sûr, le PQ, ce parti social-démocrate veut remettre de l’ordre en Santé, Éducation, Justice, réparer les erreurs, désordres et injustices de presque 15 ans de régime libéral. Alors que M. Jacques Tétreault briguera la circonscription de Johnson, Mme Diane Roy se présentera dans Drummondville. Cette humaniste saura servir la population de Drummondville, elle qui œuvre déjà auprès de gens en besoins d’accompagnement, qui ont des problèmes de santé. Le 1 octobre prochain, je voterai PQ parce que selon moi, c’est le seul parti qui s’engage à investir dans les énergies propres, à protéger notre Environnement et notre Santé, à servir le Bien commun au lieu de s’en emparer, à lutter contre les gaz à effets de serre car comme nous le ressentons de plus en plus, la terre se réchauffe, est en étuve et réagit fortement à tous les mauvais traitements qu’on lui impose. Votez vous aussi pour vous-mêmes et pour la survie de nos enfants, « La dernière chance de la terre, c’est peut-être maintenant qu’elle se joue ».

Henriette Yergeau